Newsletter 10 : la main à la pâte

Les newsletters de FD Conseil ont maintenant presque deux ans. Une éternité à l’ère de l’internet. Qu’on y songe : Twitter ne faisait pas l’actualité, Facebook était encore une vaste rigolade entre nerds, Spotify était à peine né… c’était en en février 2009 ! Ainsi, depuis deux ans, régulièrement, je vous propose de mettre en perspective la tendance du moment.

Comme vous l’avez sans doute remarqué, Apple y a tenu une grande place. Non seulement parce que cette marque me fascine mais également parce que depuis deux ans, elle est sous les feux de la rampe, en particulier avec l’iPhone et l’iPad.

Fidèle à une habitude transmise par JM Billaut (à l’Atelier de Paribas), j’ai souhaité non seulement comprendre et analyser ces innovations (et les partager avec vous) mais également les expérimenter. En effet, il n’y a pas mieux que de mettre la main à la pâte pour se faire une idée précise de la réalité. Cela permet de créer des cas concrets.

Au cours des six derniers mois j’ai ainsi pu mener à bien trois réalisations : la traduction ouvrage consacré aux présentations de Steve Jobs, la création d’une application pour iPhone et la diffusion d’un livre sur l’iBookStore.

Steve Jobs réalise plusieurs fois par an des présentations commerciales qui sont autant d’événements planétaires. Carmine Gallo (consultant et journaliste américain) y a consacré un ouvrage très pratique qui décrypte en détail les astuces du gourou de Cupertino. Chacun peut ainsi les mettre à profit. Fort de cette experience, FD Conseil est en mesure de mener des seminaires de formation sur ce theme, de plus en plus d’actualité.

Les secrets des présentations de Steve Jobs, aux Editions Télémaque, 2010.

La société Localéo propose aux collectivités locales un outil de Gestion de la Relation Citoyens, c’est à dire une interface unifiée permettant aux habitants d’une ville de dialoguer facilement avec sa Mairie. La GRC est naturellement accessible par le web mais il fallait aller plus loin et proposer aux citoyens des services mobiles et géolocalisés.

L’iPhone est le smartphone le plus populaire dans le grand public français. Avec plus de 2 millions d’iPhone en circulation (c’est à dire 1 pour 10 foyers environ), l’iPhone touche toutes les couches de la population. De plus son éco-système (plate-forme de développement et de distribution des applications) est parfaitement huilé. Il constituait donc une cible de choix pour lancer un développement innovant.

Localéo a confié à FD Conseil la conception de l’application et le pilotage du projet « GRC Mobile » qui permet aux citoyens d’effectuer des démarches en ligne, de poser des questions à la mairie, ou de prendre un rendez-vous avec les élus. Il est également possible de demander l’intervention des services municipaux pour des problèmes de voirie, de propreté, d’éclairage public. De plus, les citoyens peuvent se géolocaliser et joindre des photos.

Naturellement,les fonctions classiques de ce genre d’application sont également présentes : les informations municipales en temps réel sont accessibles ainsi qu’un guide des services et des équipements avec géolocalisation ou un annuaire des services municipaux.
Présenté lors du dernier Salon des maires, ce produit permet à Localéo de demander un agrément Proxima Mobile. La version Androïd est en cours de développement et sortira en janvier.

De l’idée au produit, ce projet aura duré quatre mois environ. Nous avons appliqué les principes des méthodes agiles : des petits pas et une gestion hebdomadaire afin de minimiser l’ampleur des erreurs et de faciliter les corrections et les adaptations. Si le développement pour iPhone est parfaitement documenté par Apple, la partie Androïd est un peu plus complexe, notamment en raison du nombre d’implémentations disponibles.

Le premier client de l’application GRC Mobile est la ville de Limours (94). N’hésitez pas à télécharger gratuitement l’application sur l’AppStore : D’autres collectivités locales suivront très rapidement.

FD conseil est en mesure de vous soutenir dans le développement d’applications pour des plates-formes mobiles de tout type.

Deuxième cas : l’iBook, qui m’intriguait depuis le lancement de l’iPad.

Avec l’iPad, en effet, Apple ne proposait pas seulement une tablette mais un éco-système de distribution des livres. La dernière version de Pages (le traitement de textes maison) permettant de générer des fichiers au format de l’iBook (EPUB), j’ai pensé qu’il serait intéressant de tester la vente de livre sur l’iBookStore.

Sans être réellement compliqué, il s’agit d’une course d’obstacles. Trois étapes sont nécessaires : il faut ouvrir un compte « éditeur » sur l’iBookStore (à ce propos, il est intéressant de noter que si Apple ouvre l’AppStore librement à tout développeur, l’iBookStore est réservé aux éditeurs), il faut se procurer des numéros ISBN et il faut enfin… écrire un livre !

Souhaitant vous proposer un nouveau support pour mes newsletter, je les ai rassemblées dans un livre numérique que j’ai appelé « Opus 1 ». Pour le lire, il suffit de se connecter sur l’iBookStore (avec un iPhone, un iPod Touch ou un iPad) et de faire une recherche sur « Francois Druel ». Il est en vente pour 0,99 EUR. Pour plus de facilité, j’ai pris la précaution de le distribuer sans DRM…

Vous pouvez télécharger Opus 1 sur l’iBookStore. Si vous avez un Kindle, « Opus 1 » est également disponible sur le Kindle Store. Le prix cependant est un peu plus élevé car Amazon facture des frais techniques aux acheteurs de livres.

Enfin, naturellement, les newsletters rassemblées dans Opus 1 ne sont plus accessibles en ligne…

Comme j’ai déjà eu l’occasion de vous le dire, je pense que le développement du livre électronique passera par l’auto-édition. cela fera entrer l’édition dans l’ère des longues traînes et de l’abondance créative. Ceci dit, l’enjeu soulevé est loin d’être anecdotique : passer a l’ère de l’abondance est une chose. Encore faut-il éviter l’écueil l’ecueil de l’ère du gaspillage. Bref, comme toujours toute est une question de point de vue : la menace des uns fait l’opportunité des autres.

FD conseil pourra vous proposer des solutions en vue d’editer des livres électroniques pour vous et votre entreprise.

je vous souhaite (avec un peu d’avance) d’excellentes fêtes de fin d’année.
Bien cordialement
Francois Druel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.